Médaille d'officier des arts et lettres pour Jacques Tramont
Alain Ballay à l'Assemblée Nationale

Député de la Corrèze

1ère circonscription Tulle / Ussel

AlainBallay Site du Parti Socialiste

Médaille d'officier des arts et lettres pour Jacques Tramont

Le 15/04/17 - Dans Canton de Sainte-Fortunade

Le samedi 15 avril 2017, le député Alain Ballay a assisté à la remise de la médaille d’officier des Arts et des Lettres à Jacques Tramont, à Marc-la-Tour, d’où il est originaire. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de son parrain pour l’événement, le sénateur honoraire Georges Mouly, du maire Dominique Laplace, du sénateur Daniel Chasseing, des élus départementaux, régionaux et locaux, de la population, de la famille et de nombreux amis du récipiendaire.

Une salle comble : tel est l’accueil qui a été réservé à Jacques Tramont, artiste, homme de culture, président de l’association Fragments qui a fêté ses 25 ans de sculpture en juillet dernier.
 
En préambule, Georges Mouly a salué les qualités professionnelles et personnelles de l’intéressé marquées par « un travail inlassable, un engagement, une capacité de mobiliser au-delà des frontières ». Il a souligné l’importance d’une telle distinction qui se situe au 3e rang après la Légion d’honneur et l’Ordre national du mérite.
 
Avec émotion, Jacques Tramont est revenu sur son parcours professionnel et personnel. Étudiant en histoire de l’art, sa carrière l’a conduit de Riom à Tulle comme directeur de l’urbanisme puis directeur de la culture, où il aura eu à cœur « d’amener de la couleur dans la ville ». Président pendant trois ans de La Cour des Arts, il se souviendra avoir réalisé quelques dessins à l’aide de tampons encreurs sur le mur de l’école de Marc-la-Tour, dès l’âge de 4 ans. « Pour moi, les arts en général, c’est une passion parfois dévorante » avouera-t-il.
 
Il reviendra ensuite sur la disparition de sa maman, un choc qui a mis en lumière le nécessaire devoir de mémoire et fait émerger l’idée d’écrire une histoire à travers les sculptures, « pour laisser une trace ». Ainsi débute en 1991 l’aventure de l’association Fragments qui n’a cessé de prendre de l’ampleur, notamment à partir de 2009 avec la biennale internationale de la pierre* qui a ouvert Marc-la-Tour sur les cinq continents. Avec le Jardin de sculptures, ce sont plus de 100 créations qui sont aujourd’hui exposées au cœur de cette petite commune de moins de 200 habitants et aux alentours. 
 
Le député Alain Ballay a salué le travail d’un « homme intéressant et généreux » qui se distingue par « sa création dans le domaine artistique et sa contribution au rayonnement de la culture en milieu rural ».
 
A l’issue de la cérémonie, Jacques Tramont a été chaleureusement félicité par les invités qui ont pu feuilleter ses cahiers, des mémoires remplis d’esquisses, de dessins et d’écritures.  
 
* La prochaine biennale consacrée à l’Europe se déroulera à l’été 2018 

Lien(s) relatif(s) à l'article :http://marclatourvillagesculpte.blogspot.fr/

Rechercher

Agenda

Juillet 2017
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
26
27
28
29
30
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6
Voir tout l’agenda

Dernier tweet